Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 14:37
Repost 0
Published by viaurpeche
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 10:43

 

Nom latin :

Leuciscus cephalus

 

  LE CHEVESNE   ou   CHEVAINE

 

 

 

 

Famille :

Cyprinidés

Moeurs

Toujours en activité dans les eaux rapides, vif et agile, le chevesne - ou chevaine - montre de l’appétit en toute saison. Et il s’intéresse vraiment à tout ce qui se présente. Sa pêche est des plus agréables...dommage que sa chair ne soit pas à la hauteur !

 

 

 

Les belles prises peuvent dépasser 30 cm de long. Quant aux records, ils atteignent 60 à 80 cm pour 3 kg, voire plus.

Les chevesnes vivent en bandes, souvent nombreuses et en surface, en compagnie d’ablettes et de vandoises. Ils se tiennent sur le qui-vive : toujours à l’affût, mais prêts à fuir à la moindre alerte.

 

Les femelles vivent plus longtemps que les mâles. A âge égal, elles sont plus grosses que leurs compagnons. Malgré le stress du frai, leur croissance demeure plus forte. Lors d’une recherche menée dans la Seine, on a constaté que les plus vieux mâles atteignaient 12 ans et le poids de 1400 g. Les femelles restaient encore nombreuses à vivre jusqu’à 15 ans en atteignant 40 et même 50 cm de long pour 1800 g. Comme pour beaucoup de poissons, les plus belles prises sont donc des femelles.

© R.Swainston/ANIMA.www.anima.net.au

 

Habitat

C’est un poisson qui se plaît surtout en secteurs rapides, depuis les rivières à truite jusqu’aux embouchures. Il est présent à travers toute la France, à l’exception du Finistère. On le trouve quelquefois en lac ou en étang et, dans les pays nordiques, il s’aventure même dans les eaux saumâtres de la Baltique. 2 © Eau & Rivières de Bretagne

 

Régime alimentaire

C’est notre poisson le plus omnivore. Il se nourrit de tout ce qui peut se manger : végétation comme les mousses, débris végétaux et animaux, invertébrés aquatiques variés, insectes ailés aériens ou tombés des berges, graines et fruits en provenance des plantes riveraines, etc. Les plus gros n’hésitent pas à capturer des petits poissons ou même des grenouilles.

 

 

Reproduction

Les femelles atteignent leur maturité sexuelle un an plus tard que les mâles, à l’âge de 3 ou 4 ans.

Lorsque la température de l’eau atteint au moins 15°C, en principe entre avril et juin, les adultes se retrouvent dans des eaux peu profondes et calmes pour frayer. Au cours d’ébats bruyants, chaque femelle pond 100 000 à 200 000 oeufs poisseux qui vont se coller à tous les supports. L’espèce s’hybride parfois avec la vandoise - voire l’ablette - ce qui donne des poissons aux allures intermédiaires pas toujours faciles à identifier.

 

Différencier le chevaine et la vandoise ?

Le chevesne est bien plus trapu que la vandoise. Sa tête et sa bouche sont plus larges. La queue est moins échancrée.

Différence de détails caractéristiques :

la nageoire anale a le bord postérieur convexe au lieu d’être concave. Les écailles sont bordées de sombre, donnant à la robe l’aspect réticulé.

Source: Eaux et rivières de bretagne.

-

chevesne 011

Chevesne du viaur.

 -

Bien "tristounettes " auraient été nos matinées de peche sans la présence du fameux chevesne .

J'ai encore en mémoire les heures de cache cache passées au borde de l 'eau à la recherche du méfiant "cabot" pas toujours disposé à s' emparer de la mouche de maison ou de la verte sauterelle présentées souvent par des mains de débutants .

Parfois , en dépit des erreurs ,un poisson argenté venu de je ne sais ou s'emparait de l 'appat pour notre plus grand plaisir .

Plus tard, pour diverses raisons, ayant délaissé les rivières de plaine ou de plateau pour explorer les rivières de moyenne montagne du Massif Central j 'ai souvent été amené à jurer contre ce poison qui sans vergogne s 'installait dans le domaine préféré de dame truite .

Aujourd' hui , un tout autre état d 'esprit m'amène à penser que ces colères contre ce "blanc " n'étaient guère justifiées car ce poisson offre souvent une défense brève ,mais très intense du moins pour les gros "calibres" .

Longue vie à notre brave "cabot" qui apportera encore beaucoup de plaisir aux "pescofis" actuels et à venir .

Cordialement                      Commentaire de JCC.

-

D'aprés le livre d'ISAAC WALTON "la pêche à la ligne" le chevesne serait délicieux à condition de bien le préparer avant de le cuisiner.

Dans ce livre il décrit la recette à tel point que l'on peut vraiment ce poser des questions, et de croire que ce poisson n'est pas si mauvais à manger.

Un livre extraordinaire que je recommande, un visionnaire de la pêche hors norme, le livre a été écrit au 17ème siècle, il semble parfois avoir été écrit quelques années en arrière, même moins tant l'auteur à une vision de ce que la pratique de la pêche va devenir, un vrai vrai vrai bonheur pour ceux qui aiment lire.

                                              Commentaire d'andré. 

-

 Pour les commentaires ligne juste au dessous .

Repost 0
Published by viaurpeche
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 10:52

Truite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
cerou 024
 

Le terme truite est un nom vernaculaire ambigu désignant plusieurs espèces de poissons de la famille des salmonidés.

truitetarn 008

Truite du tarn.

 

Les truites vivent dans des eaux claires et vives, on les trouve principalement en Amérique du Nord, en Europe dans le nord de l'Asie et dans les rivières de l'Atlas au Maroc et dans le viaur.

 Selon les espèces, la durée de vie peut varier de 7 ans à plusieurs dizaines d'années. Certains individus atteignent une trentaine de kilogrammes.

Description.

Les truites n'ont pas d'épines dans les nageoires, et elles possèdent toutes une nageoire adipeuse à l'arrière, proche de la queue, qui est une caractéristique commune à tous les salmonidés.

Bien que la plupart des truites vivent exclusivement en eau douce, certaines espèces (Oncorhynchus mykiss et Salmo trutta ou fario notamment) présentent des spécimens qui passent leur vie adulte dans l'océan et remontent les rivières pour se reproduire, à l'exemple des saumons.

Les truites sont carnivores. Elles se nourrissent principalement de vers et d'insectes, mais les espèces et les spécimens les plus imposants chassent également d'autres poissons, particulièrement les vairons.

 

Pêche

 La pêche de la truite peut également se pratiquer comme un sport, notamment avec le no-kill.

Des œufs fécondés sont placés sur des frayères artificielles, et des alevins sont élevés et relâchés dans les rivières, pour participer au repeuplement de milieux dégradés, menacés ou surexploités. Néanmoins, si ces pratiques sont souhaitables et bénéfiques lorsqu'il s'agit d'espèces autochtones, elles ne contribuent pas à la sélection naturelle, peuvent poser des problèmes de diversité génétique et sont néfastes lorsqu'il s'agit d'introduire des espèces exogènes, ou des poissons susceptibles d'être anormalement porteurs de maladies ou parasites.

Par exemple, en France :

  • l'introduction de la truite arc-en-ciel, souvent pour répondre à une gestion à court terme de la ressource halieutique, provoque à terme la disparition de la truite fario avec laquelle elle entre en concurrence alimentaire ;
  • l'introduction massive et répétitive de truites farios de souche « atlantique » (généralement en provenance d'élevages danois) est la cause de la quasi-disparition de la truite fario de souche « méditerranéenne » à cause de la « pollution » génétique due au métissage. De rares groupes sont restés génétiquement « purs », essentiellement dans les rivières corses.

Pour tenter de remédier à cet état de fait, de nombreuses AAPPMA, outre des mesures de protection du groupe local (augmentation de la maille, création de parcours no-kill...) ont mis en place des structures de production et d'élevage de la souche locale.

dourbie 030

L'habitat de la Truite.

la têt 030

Repost 0
Published by viaurpeche
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 12:18

Vendredi 11 novembre départ vers pont de salars puis pareloup avec JM et olivier.

Arrivée 7h 15 le temps est calme tout va bien.

DSC03781

Première heure on arrive à pêcher à peu près correctement.

Quelques  poissons sur l'écho sondeur et 3 touches pour JM

mais aucun poisson de pris.

Mais trés rapidement le vent va se lever.

Les barques vont dériver trop vite impossible de pêcher.

On ne verra pas pas de poissons de pareloup aujourd'hui.

On reviendra mais un jour sans vent.

Retour plus prés de chez nous à la roucarie.

DSC01873 

JM accroche un broc entre 50 et 60 qui fera un soleil et donc pas de photo.

P1000011    

Un peu plus tard un broc de 61 pris avec un leurre de JM.

P1000013

Vraiment féroce ce broc.

Il va d'ailleurs me faire une entaille sur le pouce avant de retourner dans le lac.

P1000017

Ensuite cette belle perche 40 cm prise en drop shop.

 

Ci-dessous 3 vidéos animations drop shot.



Message  
 

  Et aussi le repas d'une perche.

http://www.youtube.com/watch?v=VFiZW6jH_uU&NR=1

Repost 0
Published by viaurpeche - dans LEURRE SOUPLE
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 14:49

Mardi 1er novembre nous voila de retour sur les barques.

1

 

 JM et Olivier sont pourtant trés attentifs.

DSC03775

Il faut pas perdre de temps pour être le premier sur les meilleurs coups.

DSC01874

Nous avons prospecté la chaussée de varen sur l'aveyron sur un bon kilomètre.

Une seule touche pour JM et une autre pour olivier mais aucun poisson pris.

DSC01870

Au retour changement de coin.

Finalement une petite perche.

Heureusement le viaur n'est pas loin  pour éviter de prendre une douille.

laroucarié 031

Ainsi que la roucarie pour ce broc de 50cm.

 

Maintenant que la pêche en barque a redémarrée on va enfin pouvoir lire les articles de JM.

 

Repost 0
Published by viaurpeche - dans LEURRE SOUPLE
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 08:46

Dimanche 19 juin sortie mouche lacs de montagne.

 

Départ des bouillouses direction les lacs du carlit avec un temps magnifique.

 

30 mn de montée et après être passé prés de l'étang du "vive" ,  le "noir d'en haut".

Il est 11 h et déjà des gobages sur le lac.

A peine un peu de vent, juste ce qu'il faut  pour rider la surface de l'eau et rendre la pêche en surface possible.

lacs-carlit 034

Pas un seul nuage aujourd'hui.

 

lacs-carlit 019

Une première truite prise dans l'étang noir vite relâchée.

 lacs-carlit 046

L'étang de "la coumasse" qui est en no-kill cette année. 

lacs-carlit 044

Et une autre truite prise dans l'étang de la coumasse.

Un peu difficile à prendre les truites du carlit malgré tout. Un pêcheur rencontré sur les lieux

 m'expliquait qu'il voyait avec ses lunettes polarisantes les truites monter comme des fusées

 vers la mouche .... et au dernier moment refuser la mouche. 

Cela montre soit que la mouche en question ne leur convient pas oubien elles arrivent à

percevoir le bas de ligne. 

lacscarlit 065  

Déja  les rhododendrons commencent à fleurir. Dans une quinzaine de jours des tapis

 de fleurs rouge  vont recouvrir la montagne. 

lesbouillouses 029

 Photo prise une semaine plus tard.

 

Bonjour ,

Si le paradis des disciples de ST Pierre existe ,j'imagine qu'il est situé dans cette partie montagneuse des PO .

Décor de cinéma , truites somptueuses , toute semble réuni pour le plus grand bonheur des "pescofis" .

Chanceux ceux qui peuvent assouvir leur passion dans de tels lieux .

Bien cordialement .    JCC.

    

Voir un autre article sur les lacs du carlit. ou sur les lacs des camporeils.

 

 

Repost 0
Published by viaurpeche - dans MOUCHE SECHE
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 08:19

  Ouverture 2011.

  Une ouverture de féroces vraiment nulle, pas une tape rien pourtant le Tarn  était à un bon niveau,
pas de marnage juste un vent d'est nous empêche de pêcher correctement....
Pourtant avec FC et Olivier on avait tout l'attirail
Un peu de souk dans la péniche
ouverture1
D'autres équipages sur le spot mais personne n'a fait mieux.
ouverture 001
Olivier et FC dégustant , pensif un bon café  (ou autre ).
 ouverture2
On va revenir bientôt .
 
JM
Article de JM.
Repost 0
Published by viaurpeche - dans LEURRE SOUPLE
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 10:17

Lundi 4 avril.

En route vers la vallée du tarn. 

Arrivée sur les berges de cette magnifique rivière.

truitetarn 009

Après la crue de mars (débit 280 m3/s ) le niveau de la rivière est à un niveau idéal (18m3/s )

 avec une eau trés claire.

 

Avant l'heure des gobages (13h à 15 h ) essaie en mouche noyée avec un train de 3 mouches

choisi dans les teintes claires.

2 petites farios, une arc et un cabot pour attendre une éclosion...qui n'aura pas lieu.

 

Pratiquement pas de gobage et donc changement de canne.

 truitetarn 008

Canne anglaise et porte bois pour cette belle truite du tarn.

 

Quelques photos du tarn.

truitetarn 010

 

truitetarn 011 

 

truitetarn 012

 

truitetarn 013

Voir une vidéo"pêche aux appats naturels".  

FC

Repost 0
Published by viaurpeche - dans MOUCHE SECHE
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 10:14

Dimanche 27 février

Sortie de pêche avec André qui est un spécialiste de la pêche aux  appats naturels sur la

partie basse du cérou.

Les gros chevesnes sont aujourd'hui notre priorité.

cérou 001

Pêche aux appâts naturels sur un beau courant du cérou.

Malheureusement les poissons ne paraissaient pas très actifs sur cette partie de rivière et

demeuraient même invisibles.

Quelle en étaient la cause ?  Les eaux s'étaient probablement refroidies avec les pluies très

récentes.

Nous décidons donc de pêcher un peu plus en amont (toujours en 2 ème catégorie bien sûr.)

cérou 009

Sur cette photo on aperçoit la ligne et le rigoletto dans le petit courant en face.

Il faut regarder attentivement tout de même.

A peine un mètre plus bas...Sur ce même courant.

cérou 007

Première truite 20 cm environ avec de belles nageoires piquée juste au bord de la gueule

et qui retournera bien vite à l'eau.

cérou 012

Un peu plus bas une deuxième truite un peu plus grosse (ici lors de la remise à l'eau)

Ensuite deux autres touches mais on ne verra pas les poissons.

En ce qui me concerne je n'ai pas posé ma mouche sur l'eau car je n'ai pas vu un seul

gobage malgré quelques belles mouches grises qui sortaient de l'eau.

Pour  les gros chevesnes il faudra essayer à nouveau avec un niveau de

rivière plus stable et des températures un peu plus douce.

 

francis C

 

Pour mettre des images dans les commentaires cliquez ici pour explication.

Voir vidéo chevesne sur le lézert. 

Pour voir vidéo truite dans un affluent du viaur cliquez ici.

 

Pour les commentaires ligne juste au dessous

Repost 0
Published by viaurpeche - dans Divers
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 18:11

Aujourd'hui lundi je vais aller voir la partie basse du cérou dans la plaine de milhars.

 

Entre Cordes et Milhars la route longe le cérou à quelques centaines de mètres de la rivière.

Comme j'aperçois une route qui part vers la droite avec un pont je me dis que

c'est l'endroit qui convient pour essayer d'apercevoir quelques poissons.

Une fois sur le pont je suis surpris par le nombre de poissons blancs se

trouvant au dessous. Des centaines voire plus.

Je trouve un passage vers l'aval et je me positionne à portée.

 céroumilhars 009

Vu le nombre de poissons qu'il y à la mouche ne vas pas rester 3 secondes sur l'eau sans

se faire gober.

céroumilhars 010

Une belle ablette. J'en prendrais même une plus grosse qui devais faire 20 cm.

Je prendrais 5 ou 6 poissons dont des "cabots" pas très gros 15 à 20 cm.

Puis ça vas se calmer et comme je ne veut pas rester sous ce pont toute l'après midi je

remonte tout le plat de la chaussée qui se trouve au dessus.Je ne verrais  pas un poisson

dans cette chaussée mais de toute façon ce n'est pas péchable au fouet. Bord trop encombrés

et trop profond pour aller dans l'eau.

Au retour je prendrais encore quelques chevesnes et ablettes dans le secteur  du pont en

laissant dériver la mouche vers l'aval.

céroumilhars 015

Et ce qui devait arriver lorsqu'on pêche en 12 % aval avec la ligne tendue arriva.

A savoir un poisson bien plus gros qui casse net à la touche.

Dommage pour la photo....et pour la mouche.

Je vais aller voir Milhars et son pont.

céroumilhars 018

Il est 16 heures et il fait maintenant presque nuit...Enfin sombre du moins.

Fin de la pêche pour aujourd'hui.

 

   Françis.

 

Pour les commentaires et images c'est la ligne juste au dessous.

Repost 0
Published by viaurpeche - dans MOUCHE SECHE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de viaurpeche par francis crozes
  • Le blog de viaurpeche par francis crozes
  • : Pêche et randonnées. Pêche à la mouche. Pêche aux leurres souples. Randonnées en cerdagne et capcir. Lieux de pêche:l'aveyron,le tarn et les pyrénées.
  • Contact

 logoviaurpêche2

 

    Liste de tous les articles

 

Traduction Viaurpeche en

 enANG  esESP

Recherche Sur Viaurpeche

 

 

Voir le blog Des Cuisines Francis Crozes

logo1 

 

 

Il y a actuellement  

  personne(s) sur viaurpeche


Bienvenue sur le facebook Francis Crozes .

 

Page facebook Vap-phone